Pour obtenir une capacité spéciale / un don,
vous devez en faire la demande avant d'écrire votre fiche ici.
N'hésitez pas à voter toutes les 2 heures !

Partagez | 
 

 Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

› inscription : 28/09/2014
› hiboux postés : 5


MessageSujet: Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.   Dim 28 Sep - 14:38


Aaron McMillan
I am the wolf screaming lonely in the night




nom : McMillan. prénom(s) : Aaron. âge : 35 ans. nationalité : Ecossaise. statut civil : Célibataire. orientation sexuelle : Hétérosexuel. nature du sang : Sang Pur. ancienne maison : Serpentard. métier : Professeur d'Histoire de la Magieparticularité / don : écrire ici, optionnel, plus d'informations ici. baguette : 31.75cm, bois de sapin et coeur de dragon patronus : le Cobra Tricéphale. épouvantard : son père. groupe : Deatheatercrédits : AMC,Tumblr,WeHeartIt,Moi-Même
Patient
Intelligent
Galant
A l'écoute
Soigné
Manipulateur
Fourbe
Calculateur
Sévère
Charmeur

for the daily prophet
Aaron est quelqu'un de compliqué, peut-être même trop pour avoir quelqu'un dans sa vie. Il sait en revanche que son physique plaît, il ne s'en prive pas pour obtenir ce qu'il veut, des informations, des laisser-passer, tout ce qui pourrait lui servir. Il peut se montrer très patient pour obtenir ce qu'il veut, tout comme il peut se décider de forcer un peu le passage si la personne attendant d'avoir ce qu'il désire met un peu de pression. Il n'est pas méchant, du moins, il n'en a pas l'air, il est très sélectif lorsqu'il parle aux gens, même à ses élèves. Il a pour habitude de vivre seul, mais a tout de même adopté un chat noir, trouvé perdus dans les bois, un chat qu'il aura nommé Eclipse. Il s'habille toujours bien, de façon très soigneuse, chemises, manches longues, toujours bien repassé, il met un point d'honneur à son apparence, cachant aussi quelque cicatrices disgracieuse, cela l'empêche d'avoir à parler de son passé. Il n'aime pas parler de lui, il reste quelqu'un d'assez solitaire, l'on aurait pensé que son patronus serait un loup, mais c'est un cobra tricéphale. Il passe la plupart de son temps le nez dans les livres, loin du bruit. Il peut se montrer froid et distant comme très proche, notamment lorsqu'il désire quelque chose. Il sait garder son sang froid lors de certaines situations, mais ça ne présage jamais rien de bon, il est assez fourbe et calculateur, peut parfois même se montrer prêt à tout pour son statut.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


que pensez-vous de la valeur du sang ? Si plus jeune, cela n'avait aucune importance, aujourd'hui, ça a toute son importance. Maintenant qu'il est assez âgé pour comprendre les choses, il sait, même s'il ne le clame pas haut et fort à l'école, que cela fait la personne. Il cache bien son jeu, n'ira pas dire à un élève qu'il se moque de lui car il est de sang mêlé, qu'il est un simple fils de moldu mais le pense bien fort, pour lui, la vie d'un enfant sorcier de parents moldus n'a pas grande valeur, s'il leur enseigne pourtant au même titre, il se moque bien de ce qui peut leur arriver, au contraire d'un élève de sang pur, un véritable sorcier qu'il aidera tout au long de sa scolarité. Il ne traite pas avec des adultes n'ayant pas "le bon sang", il préfère les ignorer, considérant que leur parler résume à une perte de temps total.


behind the mask
prénom / pseudo : Ivyâge : 19 ansrégion : Nord de la France disponibilité : Week-End et quelque jours en semaines (je n'ai plus d'ordinateur et suit des études vétérinaires je ne peux pas toujours prévenir de mes absences) avatar choisi : Lee Pace





it does not to do dwell on dreams
and forget to live






Aaron est né dans une bonne famille, de par leur nom et leur sang pur : aucun moldu depuis de très nombreuses générations, si loin qu'on ne saurait dire s'ils en ont eu ou non dans leur famille un jour, mais il est préférable de dire que non. Sa famille n'a jamais réellement fréquenté les moldus, ils ne supportent pas leur airs niais et "je sais tout", leur façon de vivre, tous les excédés en eux, et c'était de cette façon qu'Aaron avait grandi : loin des moldus, une éducation ferme, sans aucune passe : il fallait que cela se passe comme Mr et Mme McMillan l'avaient décidés et pas autrement, et étrangement ils savaient se montrer très créatifs en matière de punitions. Mais il obéissait, sagement, il fit même la grande fierté de ses parents en étant admis à Poudlard et non pas dans n'importe quelle maison : Serpentard, cela montrait qu'il était prêt à suivre leur lignée pure, chaque membres de la famille avait été admis à Serpentard ; pourquoi en aurait-il été autrement pour lui ? Cela aurait cependant été une grande honte qu'il soit admis à Serdaigle ou Gryffondor, ne parlons pas de Poufsouffle. Cependant, ce n'est pas ça qui suffit à contenter son père, qui recherchait toujours plus pour son fils, une sorte de perfection poussée à l'extrême. "Ne fais pas ci, ne fais pas ça, fais cela comme ci et non pas comme ça, ne parle pas avec celui-ci, il n'a aucune valeur il pourrait mourir demain que cela ne changerait rien, tu vaux mieux que ça, mais qu'ais-je donc fait pour mériter un fils qui n'écoute rien ?" étaient très probablement les phrases qu'il aura le plus entendus durant son enfance. Il se moquait bien, lui, du regard des autres, il se moquait bien au départ que les élèves qu'il côtoie soit blanc ou noir, soit pur ou "sang de bourbe", il se moquait bien que son voisin de table soit plus lent que d'autres : mais pas son père. Autant dire que les fois où il était à l'internat étaient les instants les plus heureux, loin de tout soupçon, loin des coups de cannes, loin du rabaissement. Il se prit assez vite de passion pour l'Histoire, de façon très général, savoir comment tout avait été bâti, comme tout avait commencé si bien chez les moldus que chez les sorciers, même s'il n'avait d'autre choix que travailler tous ses cours, bien qu'il ne soit pas ce que l'on peut appeler un bon sportif, il avait quelque chose en lui qui fit qu'il excellait en cette matière, se précisant cependant plus vers l'Histoire de la magie, avec des professeurs qu'il appréciait pour leurs valeurs et forces de caractères. Au fur et à mesure que le temps passait, l'une des chose qu'il craignait le plus étant enfant fini par arriver, être comme son père. C'est à l'adolescence qu'il comprit qui étaient réellement ses parents, des personnes qui soutenaient de tous leurs êtres le plus grand des sorciers ayant jamais exister, Lord Voldemort. Il comprit bien des choses, et si être comme son père l'avait toujours effrayé, il ne pouvait échappé à son destin : faire parti du clan très fermé des manges-morts. Il ne s'en vantait pas, il n'en profitait pas, mais il ne cachait pas non plus que cela lui ouvrait pourtant bien des portes vers l'avenir de par sa force de caractère et son intelligence bien développée. On échappait jamais à son destin, il ne ferait pas exception, notamment en découvrant lors d'un cours son patronus, un cobra tricéphale. Fourbe, sournois, intelligent avec un certain don pour se sortir des situations les plus compliquées, voilà ce qu'il devenait vers ses 18 ans, âge de sa majorité. Il n'avait pas attendu deux jours après ses 18 ans pour partir, loin de tout cela; un geste un peu incontrôlé, une certaine soif de liberté, une envie d'ailleurs, un diplôme de toute façon acquis... Même si les mangesmorts l'avaient attirés vers eux, il avait ce besoin de voir du monde et de s'extérioriser, de voir les choses par lui-même maintenant qu'il était adulte aux yeux de tous. Il aurait sans doute mieux faire cette fois-ci de réfléchir à plusieurs fois avant de partir si vite, de s'échapper sans avoir de réels plans autre que partir aussi loin que possible, mais lorsqu'on veut s'échapper de parents aussi féroces, il valait mieux faire vite. 
S'ils l'avaient cherchés ? Il ne le saurait pas avant longtemps. Il profitait encore de cette naïveté et cette insouciance pour partir aussi loin que possible, dans les bois, dans les plaines, avec rien d'autre sur lui qu'une baguette, un sac et une tente où il dormait la nuit, pour finalement la ranger dans son sac et repartir à l'aventure toujours plus loin, se nourrissant de fruits qu'il trouvait au sol ou qu'il cueillait, une vie peu recommandable en soit. Ses cheveux poussaient, ses traits s'affinaient, sa barbe poussait, si bien qu'il semblait méconnaissable, on aurait pu le prendre pour un vagabond, un pillard, un moins que rien, un sauvageon. Etait-ce digne des mange-morts ? Absolument pas. Etait-il fier de ce qu'il était devenu, juste pour fuir son père ? Encore moins. Mais lorsque l'on est perdu, que l'on essaie d'en apprendre toujours plus sur soi, nous n'avons que le temps de réfléchir, le temps de marcher pour trouver une sortie, le temps d'en oublier ce qu'est la réalité. Il resta bien trois ans ainsi, et il semblait pourtant avoir pris 10 ans d'un coup. 
C'est un vieil ami de l'école qui l'avait retrouvé aux abords de la forêt, non loin de Poudlard, à rôder comme un loup-garou venant de ressortir d'une mutation douloureuse, mais ça n'était pas la pleine lune, juste une nuit nuageuse et sombre, avec des nuages prêts à craquer. "Tu es majeur McMillan. Trouve toi un lieu où habiter. Tu peux venir chez moi cette nuit, demain on te trouvera un appartement. Une rumeur dit que tes parents t'ont laissés un sacré pactole, ou offriraient une sacrée masse de gallions d'or à qui te retrouverait." Ses parents tenaient donc ils à lui au point d'offrir une récompense ? Oui. Mais il n'oubliait pas sa rancoeur pour autant : l'argent était-il un problème pour eux ? Absolument pas. 
Cette nuit là, il rentrait vers de grands appartements, se refit une toilette, afin de ressembler plus à un respectable sorcier qu'un vulgaire vagabond, trouvait un canapé confortable où se reposer et même de la nourriture chaude pour se remplir l'estomac. Avec un recule certain, il ne regrettait pas cette expérience. 
Les années passaient, il cachait toujours cette fonction de mangemorts aux yeux de tous, sa disparition l'avait changé, et non pas qu'en bien. Il poursuivit quelque études supérieurs, travaillait entre deux dans des petites boutiques comme simple serveur, il ne revit pas ses parents avant un long moment, et c'était mieux ainsi. Il ne les revit pas avant que l'on ne vienne lui demander d'intégrer l'école de Poudlard comme professeur, d'autres vieux professeurs se souvenant fort bien de sa passion pour l'Histoire le recommandèrent chaudement : un garçon patient, calme, intelligent aux connaissances très vastes, dans un rôle peu apprécié, peu prit. Voilà qu'à son tour, il prit le rôle de professeur, à ses 28 ans. Enseigner n'était pas la chose la plus simple, la plus sympathique, cela demandait beaucoup de soit mais il prit ce temps là, il prit le temps qu'on lui avait accordé dans sa jeunesse, avec ce même espoir d'aider ceux qui n'avaient pas eu cette chance.
Son père avait eu raison de lui, il en était venu à détester les sangs de bourbes, bien qu'il leur fasse classe comme à chacun, il n'allait pas les voir à la fin, ne répondait que brièvement à leur question, se prenait même d'amusement à en ridiculiser certains ou en faire patoger d'autres. Pas très adulte certains diront. Au sein de l'école, personne ne sait réellement qui est Mr McMillan, personne ne sait réellement sa nature et il évite d'exposer qui il est en dehors d'un professeur. S'il fallait être espion, il ne s'en priverait pas. On pouvait le voir comme hautain, sarcastique, on pouvait penser qu'il s'imaginait supérieur aux autres, mais qui pouvait le lui reprocher lorsqu'on connaissait sa famille et quelle enfance il avait eu ? Ca n'excuse pas tout, mais comme l'on dit, tel père, tel fils, on ne peut demander à un serpent de ressembler à un lion et danser avec eux.




Dernière édition par Aaron McMillan le Dim 28 Sep - 21:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegreatadventure.forumactif.org
neutral


avatar

› inscription : 19/09/2014
› hiboux postés : 187


MessageSujet: Re: Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.   Dim 28 Sep - 14:48

Bienvenue !
Waaay un Serpentard  prof d'histoire de la magie et qui a 35 ans
En plus l'avatar Bon, j'le connais pas mais il est sexy !

Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› inscription : 28/09/2014
› hiboux postés : 5


MessageSujet: Re: Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.   Dim 28 Sep - 15:06

Voir tant d'enthousiasme me fait chaud au coeur héhé  

Merci !! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegreatadventure.forumactif.org
order of the phoenix


avatar

› inscription : 06/08/2014
› hiboux postés : 141


MessageSujet: Re: Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.   Dim 28 Sep - 15:44

Bienvenue ! ** Perso très prometteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 20/09/2014
› hiboux postés : 137


MessageSujet: Re: Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.   Dim 28 Sep - 17:18

Ohhhh ** 

Tu es venue !! :D 

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› inscription : 28/09/2014
› hiboux postés : 5


MessageSujet: Re: Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.   Dim 28 Sep - 17:27

Héhé oui je suis là :D.

Merci ;).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegreatadventure.forumactif.org
neutral


avatar

› inscription : 06/08/2014
› hiboux postés : 156


MessageSujet: Re: Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.   Lun 29 Sep - 20:39

Bienvenue & bonne continuation pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› inscription : 28/09/2014
› hiboux postés : 5


MessageSujet: Re: Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.   Mar 7 Oct - 12:56

Allô ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegreatadventure.forumactif.org
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aaron McMillan - Quoi qu'il arrive, le mal triomphe toujours.
» (FINI)Quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi - Haley & Dean
» On est là pour t'aider quoiqu'il arrive ~~ Mei / Skyla / Lydia
» être toujours là pour lui, quoi qu'il arrive. ft MinNam
» Ensemble quoi qu'il arrive ? | pv Feuille de Chene |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RISE AND FALL :: les cartes d'identité :: le bureau des admissions-