Pour obtenir une capacité spéciale / un don,
vous devez en faire la demande avant d'écrire votre fiche ici.
N'hésitez pas à voter toutes les 2 heures !

Partagez | 
 

 + CTRL+V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
order of the phoenix


avatar

› inscription : 02/08/2014
› hiboux postés : 455


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Dim 21 Sep - 17:06

[18:55:44] Perseus Selwyn : POTTEEER :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 24/07/2014
› hiboux postés : 1877


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Dim 21 Sep - 20:27

[c=#671C95]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 01/08/2014
› hiboux postés : 944


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Dim 21 Sep - 21:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 19/09/2014
› hiboux postés : 187


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Dim 21 Sep - 21:15

[22:18:43] Perseus Selwyn : I'm all yours, babe.
[22:18:45] Marisa Rosier : Le but bien sûr à la fin c'est d'aller plus loin que l'interrogatoire hein
[22:19:04] Abigaël Wildingham a été déconnecté le Dim 21 Sep 2014 - 22:19 (session timeout)
[22:19:34] Cassandre Carmichael : *
[22:19:53] Perseus Selwyn : .... 8D
[22:20:09] Perseus Selwyn : Y'got my attention~
[22:21:26] Marisa Rosier : I want ALL of it
[22:23:13] Perseus Selwyn : 'Ts all yours as long as you pay the price...
[22:23:24] Cassandre Carmichael : putain j'aime pas les questions en math du "Que peux tu dire de ces deux nombres ?" mais merde j'en sais rien quoi >_<"
[22:24:30] Perseus Selwyn : Cass> Je. Hais. Les maths.
[22:24:33] Perseus Selwyn : With a paaassion.
[22:25:08] Cassandre Carmichael : tout le monde hais les maths x')
[22:25:10] Cassandre Carmichael : EUH
[22:25:22] Cassandre Carmichael : Pourquoi vous parlez Anglais ? D':
[22:26:28] Illana Ollivander a été déconnecté le Dim 21 Sep 2014 - 22:26 (session timeout)
[22:26:49] Marisa Rosier : Because we can
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 24/07/2014
› hiboux postés : 1877


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 10:16

HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D'AZKABAN - 09
HARRY POTTER ET LA COUPE DE FEU - 132
HARRY POTTER ET LE PRINCE DE SANG-MÊLÉ - 15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 19/09/2014
› hiboux postés : 187


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 16:16

patronus | prénom nom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 27/08/2014
› hiboux postés : 80


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 16:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 19/09/2014
› hiboux postés : 187


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 16:38

HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D'AZKABAN - 09
HARRY POTTER ET LA COUPE DE FEU - 133
HARRY POTTER ET LE PRINCE DE SANG-MÊLÉ - 14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 10/08/2014
› hiboux postés : 887


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 17:08

HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D'AZKABAN - 09
HARRY POTTER ET LA COUPE DE FEU - 134
HARRY POTTER ET LE PRINCE DE SANG-MÊLÉ - 14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 01/08/2014
› hiboux postés : 944


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 17:43

my thoughts are stars I cannot fathom into constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 10/08/2014
› hiboux postés : 887


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 17:44

Break thread, leaving a tail. Thread tail through the remaining 8 stitches and pull snug. Weave in tail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 01/08/2014
› hiboux postés : 944


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 17:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 19/09/2014
› hiboux postés : 187


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 18:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 18/09/2014
› hiboux postés : 20


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 18:33

Citation :
Ce jeu auquel ils se prêtaient n'avait rien d'amusant. Bouche close, Daphné attendait, comptait presque les secondes qui la séparaient de la libération. Elle ne savait même pas pour quelle sombre raison elle s'intéressait encore au cas de Maverick Rowle – de là où elle était, elle ne pouvait lui être d'aucun secours. Et ce n'était certainement pas en se gavant de bière en tapant un brin de causette avec son maudit cousin que la situation allait changer. Son visage n'était pourtant aucunement froissé, bien au contraire – le sourire qui étirait ses lèvres, clairement hypocrite, semblait détendu. Dans un bref éclair d'espoir, une espérance insensée évidemment, Daphné avait entraperçu une possible ouverture, comme si Theodore allait lui permettre de récupérer Maverick. Sain et sauf. N'était-ce pas cela le refrain auquel ils se prêtaient l'un et l'autre ? Saint et sauf. Mais les mots n'étaient que des chimères, des vapes de fumée. Il leur était impossible de prêter totalement une oreille attentive à leurs propres dires tant la situation ne se prêtait absolument pas à ces commérages outranciers. Et ce mangemort, ce Nott dont elle partageait une partie de sa chair et de son sang, aurait facilement pu la déstabiliser. Il paraissait sûr de lui, convaincu de délivrer la vérité – l'espace d'un instant, de quelques secondes brèves, Daphné fut tentée de le croire. Elle refusait de briser ses barrières, de baisser sa garde et de plonger à corps perdu dans les tendres déclarations de Theodore. Les traits de son visage ne changèrent pas, mais ses doigts resserrèrent leur prise autour du verre du bière vers lequel elle se tournait parfois. Ne pas le croire. Pourtant si seulement elle lui accordait le bénéfice du doute, si seulement elle acceptait de lui accorder sa confi- Non, non, non ! Ses mâchoires se contractèrent imperceptiblement.

Theodore prit le parti de lui affirmer que Maverick était en vie, mais qu'il n'était pas spécialement bien traité. S'il semblait faire preuve d'honnêteté – en lui révélant que son ancien ami subissait assurément quelques maltraitances physiques –, Daphné baissa légèrement la tête sur le côté, considérant son vis-à-vis de ses yeux verts. Elle essayait de déceler le mensonge qui tordait sa bouche. Nott continua alors sur sa lancée, exigeant d'elle un retour – un échange de bons procédés, en somme. Qui était-elle pour le lui refuser ? Après tout, les conditions de vie de Rowle étaient en jeu et rien ne pouvait l'arrêter, alors qu'elle frôlait naïvement l'idée de le revoir un jour. Elle fit glisser une mèche de cheveux derrière son oreille, cherchant le moyen le plus rapide de se glisser en dehors de ce mauvais coup. Il lui avait promis sa sécurité – pourquoi ne parvenait-elle pas à lui confiance ? La méfiance, chez elle, était toujours poussée à son paroxysme. Les soupirs, les œillades, les révélations – rien de tout cela n'était supposé la rassurer, bien au contraire, cela ne faisait qu'amplifier son envie de glisser ses doigts autour du cou de Nott. De serrer, serrer, serrer. Un frisson désagréable lui parcourut l'échine, électrisant sa colonne vertébrale et la faisant se redresser plus violemment qu'elle ne l'aurait souhaité.

« J'espère que tu dis la vérité sinon je te jure que » elle laissa sa menace s'évaporer dans les airs, se mordant rudement la lèvre pour ne pas trop en dire. Qu'avait-elle à perdre en lui disant que Granger se portait comme un charme ? Son cœur rata un battement car ce n'était pas le cas, évidemment. Hermione devait faire face à toutes ces charognes qui voulaient capturer l'indésirable numéro un et ses deux plus proches acolytes, à Brown qui flirtait avec l'autre rouquin. Tout semblait aller de mal en pis – aucune amélioration possible, game over, merci de faire demi-tour. Granger en était à un point de son existence où elle devait faire les bons choix et Daphné était bien incapable de l'aider – oh, elle était toujours là lorsqu'il fallait insulter Lavande Brown ou lui assurer que Ronald l'adorait plus que tout. Mais certaines choses la dépassaient. Plongée dans son ignorance palpable, Greengrass attendait. Et si elle était obligée de supporter cette attente interminable, elle ne voyait pas pour quelle raison Theo devait être mieux loti qu'elle. « Très bien, Nott. » son visage avait perdu de sa clarté. Son sourire n'existait plus. Un éclair fugace de colère agitait ses prunelles. « Hermione est en bonne santé. Elle court dans tous les sens comme un putain de petit lapin, parce que c'est vraiment génial d'avoir la tête mise à prix. N'est-ce pas, cousin ? » son ton montait et, alors qu'elle était sur le point de briser ses dernières défenses, Daphné se calma et adopta de nouveau son attitude affable. « Tu ne sais pas ce que c'est. Tu ne sais pas ce qu'elle endure – moi non plus, dans un sens. » lâcha-t-elle froidement avant de rajouter doucement « On ne sait pas ce qu'elle vit parce que ça nous dépasse. » Elle se mordit violemment l'intérieur de sa joue, craignant de trop en dire – ou pas assez. Son regard brillant darda celui, plus foncé, de Theodore. « Si tu la retrouves, si tu oses lui faire le moindre mal, je te jure que les châtiments de Tu-Sais-Qui te paraîtront bien fades en comparaison à ce que je te réserve. » C'était la fureur, cette ombre dansante derrière ses prunelles, qui parlait. La gorge nouée, elle releva son verre mais le proposa bruyamment sur la plaque boisée, finalement incapable de laisser ce liquide écœurant pénétrer sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 10/08/2014
› hiboux postés : 887


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 20:18


Ce n’est pas facile d’avouer à Tracey pourquoi nous sommes là et ce n’est qu’au terme d’un fort exercice sur moi-même que je parviens à parler un peu plus de mon paternel. Ce n’est même pas un homme que je connais réellement, je ne me rappelle même plus de lui et seul des photos moldues parviennent à me remémorer l’aspect de son visage. S’il on admet que je m’en souvienne quelque part. Il n’en reste pas moins qu’à mon sens, c’est une façon de lui montrer que je lui fais confiance, que j’ai amené la jeune femme jusqu’ici. Ce n’est pas tout le monde qui aurait pu bénéficier de ce privilège. Si l’on peut considérer cela ainsi. Car l’on peut sans doute avouer aisément qu’il s’agit là de quelque chose de glauque qui en révulserait plus d’un. Ainsi, il est clair que cela s’éloigne en tout point des fameuses gondoles de Venise ou des balades en bordure de Seine. Mais peu importe, ensemble, nous avons sans doute traversé plus d’épreuves que nous ne pouvons le conter. « Je suis désolée. » finit par souffler la jeune femme, au creux de mon cou. Son ton ne laisse cependant pas entendre qu’elle le soit vraiment, désolée. « C'est juste que... Ce genre de comportement, ça m'ulcère. Je ne peux pas m'empêcher de hurler à l'injustice, c'est plus fort que moi. » Je reste silencieux. A quoi bon cracher sur la mémoire d’un mort après tout ? Pas un père, mais un inconnu qui plus est. Un homme dont nous ne savons rien, ni elle ni moi. C’est sans doute pour cela que je ne sais pas pourquoi j’ai mis les pieds ici finalement. On a connu plus romantique, comme promenade. Pourtant, au fond de moi, je sais qu’il est important que de détour fort peu agréable, soit fait aux côtés de la jeune femme. Parce qu’elle à la seule en qui je place réellement toute ma confiance, la seule que je peux emmener ici en étant sûr que cela ne sera pas à regret. « Je... je n'ai pas mis les pieds dans un cimetière depuis... depuis... enfin, voilà quoi. » Ma gorge se noue alors que je la regarde ainsi patauger, communiquer sa détresse. Et c’est à ce moment-là que je remarque à quel point je me suis montré stupide. Je ne suis pas le seul à avoir subi des dommages durant toutes ces années, durant cette guerre qui plus est. Tracey a elle-même été victime de nombreuses choses, qui l’ont forgée à devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Des choses traumatisantes au-delà du descriptible. « Je suis désolé, je n’ai pas du tout pensé à… Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise. » je bredouille, peu sûr de moi. Il est vrai que j’ai peu réfléchi pour le coup, mais cela ne semble finalement pas déranger la jeune femme, qui m’intime tout de même de pénétrer les grilles du cimetière. Nous arrivons à l’allée que je recherche, au bout de quelques instants de rapides recherches. On ne m’avait pas menti, sa tombe se trouve bien là où on me l’a indiquée.

La sépulture de mon paternel me faisant face, c’est sans réel pincement au cœur que j’imagine sa dépouille, nichée entre deux mottes de terre. Monstrueux, cruel ? Peut-être bien, je ne saurais pas dire à quel point les gens peuvent me croire ingrat pour avoir si peu de considération pour mon géniteur, mais les choses sont ce qu’elles sont. Je ne l’ai jamais connu, ne le connaitrais jamais. Et si j’ai souvenir de quelques rares photographies représentant ses traits, elles se trouvent ne laisser que des marques pour le moins floues dans mon esprit. Ainsi ne sais-je même pas vraiment à quoi il ressemble. Pourtant, il s’agit bien de lui, comme l’attestent les quelques lettres inscrites à l’encre dorée sur le marbre. Sheridan. C’est sans doute ce qui me procure le plus grand pincement au cœur que je puisse avoir, ce nom qui me relie inévitablement à cet inconnu dont le corps reposera désormais à tout jamais sous une dalle de pierre. Et dans un élan de détresse, je ne peux m’empêcher de m’imaginer à la place de ce parent, quand bien même la présence de Tracey, non-loin de moi, suffit à me rassurer quelque peu. Je ne peux pas m’empêcher d’imaginer pareille finalité, cependant, alors que je m’imagine déjà, prenant place dans une vie toujours plus banale, toujours plus moldue ; cette vie dont on m’a extirpé enfant, et qu’il me faut regagner aujourd’hui, laissant ma baguette derrière moi et quelques souvenirs plus ou moins brutaux de cet univers magique m’ayant pris sous son aile. Je suis cependant bien vite tiré de mes pensées par un bruit suspect, survenant à quelques allées de là où nous nous trouvons. « On n'est pas seuls dans le coin. » souffle la jeune femme à voix basse. « Je sais pas si on devrait aller voir... ou bien faire comme si de rien n'était. » m’adresse-t-elle alors, contrairement à ces précédentes paroles qui semblent être plus pour elle-même qu’autre chose. Je l’observe un instant sans mot dire, tentant d’évaluer le danger aux bruits des explosions qui continuent de survenir non loin. « Je pense qu’il vaut mieux aller voir, plutôt que d’être pris par surprise. » Simple murmure dont les paroles ne se trouvent pas être totalement vraies. Ou du moins, je n’en suis pas sûr. Peut-être est-ce que je ne veux pas être pris par surprise, après tout, mais je me demande tout de même si cela n’a aucun lien avec le fait que, en tant qu’ancien membre de l’ordre, l’adrénaline est quelque chose que j’ai appris à développer et m’étant à présent nécessaire. Doublée d’une certaine curiosité, celle-ci ne peut que vouloir refaire surface. « C'est par là. » Elle me désigne l’emplacement duquel je crois moi-même venir les bruits qui nous parviennent et j’acquiesce sans rien ajouter. « Bof, si ça se trouve, y'a pas de quoi s'alarmer... sûrement des gosses qui s'amusent à se raconter des histoires qui font peur. Tu faisais pas ça toi, quand t'avais leur âge ? » Je lui adresse un sourire légèrement crispé tandis que je m’alarme de plus en plus. Le silence actuel, me semble réellement être de mauvais augure. De plus en plus tendu, je finis par lui souffler à demi-voix : « Je pense que je préfère allez voir. Juste au cas-où. » Je déglutis alors que mes prunelles viennent à la rencontre des siennes. « Tu n’es pas obligée de venir, tu peux m’attendre ici si tu le veux. Je ne serais pas long. » Je m’apprête à tourner les talons pour m’enfoncer un peu plus amplement dans le cimetière, sans lui avoir laissé le temps d’exprimer la moindre opinion lorsque, soudainement, pris d’un doute, je me stoppe dans mon mouvement. Passant ma main dans la nuque de la brune, je l’attire vers moi pour lui déposer un simple baiser sur le front. « Cela aussi, c’était juste au cas-où. » j’ajoute alors que j’éloigne peu à peu mon visage du sien, les prunelles toujours brillantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 01/08/2014
› hiboux postés : 944


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 21:17

marie avgeropoulos

(Gemma, tu ne serais pas Daphné sur excidium?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deatheater


avatar

› inscription : 27/08/2014
› hiboux postés : 270


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Lun 22 Sep - 22:20

Harry Potter - 26
Ron Weasley - 12
Hermione Granger - 51
Fred & George Weasley - 38
Lily Potter - 25
Sirius Black - 121
Severus Rogue - 99
Minerva McGonagall - 34
Luna Lovegood - 40
Draco Malefoy - 14
Neville Londubat - 23
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 01/08/2014
› hiboux postés : 944


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Mar 23 Sep - 17:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deatheater


avatar

› inscription : 27/08/2014
› hiboux postés : 270


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Mar 23 Sep - 20:15

HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D'AZKABAN - 08
HARRY POTTER ET LA COUPE DE FEU - 138
HARRY POTTER ET LE PRINCE DE SANG-MÊLÉ - 12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 01/08/2014
› hiboux postés : 944


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Mar 23 Sep - 21:02


titre du thème choisi
- citation de votre choix en rapport avec votre personnage -
Vous pouvez choisir de faire un rp sur un thème que nous vous fournissons. Vous pouvez tout supprimer pour les consignes et rédiger votre test écrit ici en choisissant un des quatre thèmes fournis à la suite. Le choix vous appartient, il doit être le plus concordant avec votre personnage et sa carrière, son choix de vie (vous ne pouvez pas avoir vu Voldemort au ministère si vous êtes commerçant par exemple). Vous devez détailler le rp, faire ressentir les émotions et sentiments de votre personnage et se concentrer sur le thème en ajoutant des anecdotes.

THÈME ÉCRIT (1) : l’exécution publique
Nous sommes le premier mai de l'année 1998. La grosse horloge Big Ben sonne midi. Un échafaud a été monté à l'occasion en plein cœur de Diagon Alley. Les agents du ministère et des mangemorts entourent les lieux, des prisonniers montent sur l'estrade dont Hermione Granger ou encore Dean Thomas. Ils sont tous menottés et silencieux. La foule s'amasse et plusieurs rayons verts frappent un à un les prisonniers. Vous êtes là, dans la foule et vous ne dites rien. Sans un mot, vous assistez à l'exécution de chacun de ces gens. Vous êtes surpris, choqué, effaré, heureux de voir enfin ce monde sombrer vers les ténèbres ? Merci d'appuyer ici sur la psychologie de votre personnage, ce qu'il ressent, les émotions qui le frappent à cet instant, quand l'espoir s'envole.

THÈME ÉCRIT (2) : l’attaque du convoi
C'est le mois d'avril de l'année 2000. En ce jours assez chaud pour la saison, le gouvernement magique qui est désormais dirigé par les anciens mangemorts et Voldemort fait venir un convoi à Gringotts. Il s'agit de plusieurs coffres scellés qui sont amenés sur le dos d'un dragon de la race d'un Boutefeu Chinois dressé par des spécialistes. Alors que le dragon arpente la ruelle principale du Chemin de Traverse qui a été sécurisée pour l'occasion, un assaut dirigé par Seamus Finnigan frappe le convoi. Les agents du ministère sont attaqués et le dragon perd tout contrôle. Le but de cette action ? Faire savoir que la résistance est toujours là et récupérer le convoi qui contient principalement des galions d'or afin de financer la résistance. Vous étiez là, un simple passant, un agent du ministère ou un résistant qui souhaitait se faire entendre. Vous avez participé à tout cela, décrivez nous vos actions et votre ressentiment par l'assaut du convoi.

THÈME ÉCRIT (3) : l'instinct du chasseur
Autrefois, il y avait les rafleurs, aujourd'hui, il y a la Brigade Rouge chargé de la sécurité intérieure du pays. Vous êtes le chasseur, vous poursuivez un fugitif, qu'il soit un cracmol, un né-moldu en fuite, un hybride, un ennemi de l'état qui a essayé d'atteindre à la vie du ministère. Votre objectif est de l'arrêter à tout prix, alors vous êtes prêt à tout pour arriver à vos fins. L'échec n'est pas toléré et la paix n'a jamais été une option, vous le savez. Vous poursuivez votre cible, vous devez l'arrêter, jusqu'où irez vous pour y parvenir ? Vous devez décrire vos actions, ce que vous êtes prêt à faire pour le gouvernement et les mangemorts, faire ressortir vos pires sentiments.

THÈME ÉCRIT (4) : vivre ou survivre
La fuite était la seule option pour vous. Vous avez du tout quitter. Adieu votre vie privée, votre famille, vous n'êtes partie sans rien, juste votre baguette pour tenter de survivre. Vous avez voyagé partout dans le pays, vous avez squatté quelques vieilles fermes abandonnées, vous avez même du vous nourrir vous même, vivre comme un délinquant aux yeux des moldus pour échapper à ce gouvernement. Vous avez du vous battre, affronter la Brigade Rouge et les détraqueurs puis vous êtes arrivé au château de la famille Shafiq. Vous avez enfin un nouveau foyer, un endroit où vous reposez, mais qu'allez vous faire ? Vous battre ? Vous devez décrire ici, le long parcours de votre personnage, les épreuves qu'il a partagé et son ressenti aujourd'hui, vis à vis de la situation actuelle.
feudeymon (c)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 24/07/2014
› hiboux postés : 1877


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Mar 23 Sep - 22:21

célébrité | prénom nom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 01/08/2014
› hiboux postés : 944


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Mer 24 Sep - 10:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 24/07/2014
› hiboux postés : 1877


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Mer 24 Sep - 13:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 01/08/2014
› hiboux postés : 944


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Mer 24 Sep - 16:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deatheater


avatar

› inscription : 27/08/2014
› hiboux postés : 270


MessageSujet: Re: + CTRL+V   Mer 24 Sep - 22:19

HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D'AZKABAN - 08
HARRY POTTER ET LA COUPE DE FEU - 140
HARRY POTTER ET LE PRINCE DE SANG-MÊLÉ - 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: + CTRL+V   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ CTRL+V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

 Sujets similaires

-
» CTRL+V
» Ctrl + V
» CTRL+V
» CTRL+V
» CTRL + V ⊹ y a quoi dans ton presse-papier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RISE AND FALL :: hors-jeu :: le flood & co :: les jeux-