Pour obtenir une capacité spéciale / un don,
vous devez en faire la demande avant d'écrire votre fiche ici.
N'hésitez pas à voter toutes les 2 heures !

Partagez | 
 

 + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
master of the game


avatar

› inscription : 22/07/2014
› hiboux postés : 200


MessageSujet: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Dim 3 Aoû - 12:55


1er topic commun
panique à gringotts



synopsis
BANQUE GRINGOTTS - 6 SEPTEMBRE 2030 - 14H05
Les employés de la célèbre banque Gringotts, située sur le bondé Chemin de Traverse, reviennent travailler après leur pause déjeuner. L'édifice à la façade aussi blanche que la neige semble paisible. Cependant, de nombreux sorciers rodent alentour. Cachés sous leurs capes noires et leurs capuchons, quelques uns même masqués, des Mangemorts du Lord attendent le moment propice pour lancer une attaque. Pourquoi le font-ils ? Parce qu'IL le leur a demandé. Quel est le but ? Ils n'en ont aucun, ils ont juste envie de semer un peu la panique dans la banque pourtant d'habitude si distinguée. Mais d'autres sorciers rodent également, des membres de l'Ordre du phénix, envoyés par Harry Potter, le Chef des aurors, mis au courant par un espion qu'une attaque contre Gringotts était à prévoir. Ainsi ils attendent, baguettes à la main, sens aux aguets, de voir si une attaque va être menée en cette après-midi légèrement pluvieuse. Les passants ne se doutent de rien, les protagonistes étant tous hors de vue pour l'instant. Mais les Mangemorts ne vont pas restés cachés très longtemps, il est temps de s'amuser un peu et de déranger la quiétude de la célèbre banque.


règle, important
J'impose un maximum de 700 mots par post (environ 20 lignes), le but étant de faire avancer l'action au plus vite.

AMUSEZ-VOUS BIEN !   




Dernière édition par ϟ RISE AND FALL le Mer 17 Sep - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riseandfall.forumactif.org
order of the phoenix


avatar

› inscription : 24/07/2014
› hiboux postés : 1877


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Dim 3 Aoû - 13:04

Posté dans l'ombre, recroquevillé contre un mur adjacent à une allée obscure, tu attends. Depuis ta cachette, tu as une bonne vue d'ensemble sur la rue, bondée en cette heure, mais aucun signe malfaisant n'attire ton attention. Tu tournes la tête vers ta cousine, qui se tient tout prêt de toi. Vous avez décidé de vous rendre ensemble sur le Chemin de traverse aujourd'hui, vous avez flâné quelques heures dans les boutiques ce matin avant d'aller manger un morceau ensemble au Chaudron baveur. Ta cousine te manque, ton emploi au Ministère te prend la plupart de ton temps et une journée avec Maelys t'avait semblé être une bonne idée. Cependant, dans cette ruelle, tu pousses un soupir en observant la jolie rousse. Celle-ci joue avec ses cheveux, le regard lointain. Cette attitude t'exaspère, ne se rend-elle pas compte de l'importance de votre mission ? Tu as envie de la réprimander, mais tu ne veux pas que l'on vous repère. Alors tu te contentes de trouver ses yeux aussi verts que les tiens sont bleus, et tu lui lances un regard de reproche. Tu reportes ensuite ton attention sur la rue, et tu respires lentement afin de te calmer. Tu espères, naïvement et tu le sais, que rien ne va se passer aujourd'hui. Ta baguette dans ta main gauche, les yeux vifs, sentant ton cœur s'emballer au fur et à mesure que les minutes passent, tu patientes.


Dernière édition par James Potter le Sam 9 Aoû - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deatheater


avatar

› inscription : 31/07/2014
› hiboux postés : 1121


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Lun 4 Aoû - 8:17


1er topic commun
panique à gringotts






synopsis
BANQUE GRINGOTTS - 6 SEPTEMBRE 2030 - 14H05

Par la culotte de Morgane, tu en étais certaine. Les membres de l'Ordre du Phénix était présent. Tu détestais le confronter. La plupart d'entre eux était tes amis, tu ne pouvais te résoudre à les blesser d'une quelconque façon, mais tu ne pouvais pas faire machine arrière sans encourir les risques d'une sanction. Pourquoi avais-tu rejoins les rangs du Mage Noir? Tu n'avais aucune raison de te tenir auprès d'eux. Alors pourquoi étais-tu là? Ton père. Evidemment. C'était une ultime tentative de lui plaire, mais il n'avait rien voulu en savoir et il refusait d'être en ta présence. Les sorts fusaient entre les mangemorts et les membres de l'Ordre. Tu te dissimulais habilement derrière les flammes que tu domptais à l'aide de ta baguette. Tu étais la première à être entrée. Tu avançais à reculons, pas à pas, toisant les alentours pour éviter de te prendre un sortilège. Tu finis par disparaître derrière l'une des grandes colonnes de marbre. Plutôt que d'utiliser ta baguette, tu décidas d'user l'un des fabuleux feux d'artifices créer par les jumeaux Weasley. Fred était ton meilleur ami et il avait un don certain pour vendre les produits son père. Fred. Par pitié qu'il ne soit pas parmi les assaillant. Le feu d'artifices éclata, prenant la forme d'un dragon qui bondit vers la porte d'entrée, mettant en fuite un bon nombre de sorcier. Toujours dissimulé derrière ton poteau, tu lançais des regards à la volée pour analyser la situation.




Dernière édition par Dyan Zabini le Lun 11 Aoû - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 28/07/2014
› hiboux postés : 291


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Lun 4 Aoû - 8:54


topic commun
(panique à gringotts).


Je poussai un soupir d'ennui, l'arrière de mon crâne venant frapper le mur de briques. La patience n'avait jamais été l'une de mes vertus et j'en avais assez d'attendre que quelque chose se trame dans la ruelle bondée. A mes côtés, se trouvait James, mon cousin. Nous avions passé la matinée ensemble, à flâner dans les boutiques bordant l'allée principale du Chemin de Traverse avant de nous rendre au Chaudron Baveur pour manger un morceau. Une matinée qui avait cependant un but précis, celui de se rendre près de la Banque des Sorciers où quelque chose pourrait se produire. Mais ce quelque chose n'arrivait guère et je me retrouvai à patienter dans une ruelle adjacente, ma baguette en main, les bras croisés, adossée contre les briques qui ornaient le mur se trouvant dans mon dos. J'enroulai une mèche de cheveux autour de l'un de mes doigts, poussant un énième soupir. J'aimais l'action plutôt que d'attendre sagement pendant des heures, à guetter le moindre mouvement suspect qui pouvait se manifester de la foule. Je croisais le regard clair de mon cousin, y lisant une certaine exaspération à laquelle je répondis par un grand sourire espiègle. Après quelques minutes de silence, je pris enfin la parole : « On est certain qu'il va se passer quelque chose ? Si ça se trouve, on a perdu notre temps. » Je fronçais cependant les sourcils en croyant apercevoir une silhouette qui m'était familière un peu plus loin, mais son visage disparu dans la foule. Zabini. Peut-être n'était-ce qu'une coïncidence. Je me tournai vers mon cousin, murmurant à son encontre : « Tu penses que d'autres vont venir ? » Je parlais évidemment d'autres membres de l'Ordre, parce que si jamais quelque chose se passait, ce qui n'était pas encore certain vu l'ennuyeuse quiétude des lieux, nos efforts même combinés seraient moindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 24/07/2014
› hiboux postés : 1877


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Lun 4 Aoû - 22:42

Les minutes te paraissent interminables tandis que vous attendez dans la ruelle sombre. Tu compterais presque les secondes tellement le temps te paraît long. Cependant, tu ne le montres pas à ta cousine, tu veux qu'elle ait l'impression que tu sais ce que tu es en train de faire. Mais tu te demandes si la boule au ventre qui ne t'a pas quitté depuis ce matin est bien là pour quelque chose, ou si tu n'as pas tout simplement mangé quelque chose de douteux la veille. La voix de Maëlys te fait presque sursauter, interrompant ta réflexion silencieuse : « On est certain qu'il va se passer quelque chose ? Si ça se trouve, on a perdu notre temps. » Mais comme ton attention est désormais portée sur un homme qui te parait suspect non loin de la ménagerie magique, tu ne prends pas la peine de lui répondre, ce qui, au passage, te permet de te venger du sourire malicieux que ta cousine t'a lancé quand tu l'as réprimandée quelques minutes plus tôt. Tu savoures cette petite victoire, et reprends ton examen de la rue. « Tu penses que d'autres vont venir ? » Il te faut lui répondre maintenant, sinon tu sais à quel point la jeune rousse peut piquer une crise, attitude que tu ne comprendras décidément jamais chez elle. Tu n'as surtout pas envie que vous vous fassiez repérer. Tu daignes enfin tourner la tête vers elle, et tu entreprends de la rassurer : « Je suis certain que nous ne sommes pas seuls, les autres sont certainement bien cachés, comme nous. » Tu connais bien ta cousine, et tu sais qu'elle déteste patienter sans rien faire. Alors tu continues à lui parler, tout en reportant ton attention sur la rue : « J'ai un mauvais pressentiment, Maëlys. Je suis persuadé qu'ils vont attaquer aujourd'hui, je ne saurais pas comment te l'expliquer, mais je le sens. » Tu sais que tes paroles n'ont aucun sens, mais cela expliquerait le sentiment de mal-être qui te ronge depuis ton réveil ce matin.


Dernière édition par James Potter le Sam 9 Aoû - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Mar 5 Aoû - 11:57

Ses pas avancent tranquillement dans la ruelle principale alors que son regard se pose sur tout ce qui bouge. Lily avait toujours été distraite lorsqu’elle se trouvait sur le chemin de traverse mais cette fois-ci était plus vive que de coutume. Se poussant sur le côté, elle laisse passer une sorcière imposante portant une énorme citrouille entre les bras. Il y avait foule. Elle attend le moment propice, les sens en éveil et le cœur en émoi. Pour masquer son attente, elle sourit à son compagnon de filature, comme s’il s’agissait d’un ami qu’elle retrouve avec joie et entrain. Cela permet de masquer l’angoisse qui frappe langoureusement dans ses veines.

« Oh Sam, regarde comme ils sont mignons ! » Observant les chatons qui lui font face devant la ménagerie magique, Lily se penche pour pouvoir mieux les toucher. Tendant un doigt en direction du museau du petit tigré, elle sourit, laissant alors échapper le surplus de nervosité qui aurait pu la faire remarquer. « Ce sont des bébés fléreurs. Très perspicaces et loyaux. » lui explique la commerçante en l’invitant à un prendre un dans ses bras. Ce que la petite dernière des Potter fit. L’animal miaula et émit une résistance avant de se laisser faire. La sorcière se relève en tournant la tête vers son coéquipier, lui permettant alors d’observer discrètement la banque tout en faisant croire qu’il communiquait avec elle. « Alors ? » « Un peu trop calme. » répondit ce dernier alors que son regard glissait sur la place derrière elle tout en lui souriant. "Ca, c'est parce que vous ne lui avez pas glissé une pelote sous le nez." réplique la commerçante, tout en souriant en présentant le comptoir des jouets pour animaux. Passer pour une cliente lambda était le but : un parfait moyen de se mêler dans la foule. Sam et Lily se sourirent, comprenant que la vieille femme n'avait pas saisi le sens premier de sa réponse. Il n'y avait pas d’âme qui vive. Pas de danger immédiat. Juste une attente encore plus longue. C’en était désolant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Mar 5 Aoû - 14:16

Toi qui préfère largement la pluie au beau temps, la chaleur te paraît presque étouffante. Tu marches d’un pas rapide, ou du moins aussi rapide que possible, compte tenu de ta jambe raide qui te ralentit. Tu t’appuies un peu sur ta canne, histoire de rendre l’exercice moins douloureux, mais une grimace se dessine néanmoins sur ton visage.
Le Chemin de Traverse est bondé, comme à son habitude. Tu ne te souviens pas l’avoir déjà vu déserté ; peut-être lorsque les attaques des Mangemorts se faisaient de plus en plus fréquentes. Mais actuellement, tout semble normal. Tu observes des familles s’engouffrer dans les petites boutiques de la rue, les enfants regarder avidement la vitrine où sont exposés les plus récents balais. D’un œil, tu t’y intéresses également ; le souvenir de ton heure de gloire te revient en mémoire et un léger soupir s’échappe de tes lèvres. Tu ferais n’importe quoi pour pouvoir revivre ça.
Ton attention est cependant interrompue lorsque tu penses apercevoir une silhouette connue, non loin de là. Sa peau hâlée te semble familière, tout comme ses longs cheveux châtain clair. Mais elle disparait bien trop vite et tu te détournes, prenant la direction du bar à ta droite.
Tu t’installes à une table en dehors, bien à l’ombre. Pas question de prendre le soleil, tu tiens à ton teint clair. Un serveur vient à ta rencontre et tu lui fais part de ta commande — un rhum groseille frais, plongeant ensuite dans la lecture de la Gazette des sorciers que tu sors de ton sac.


Dernière édition par Archibald Mortlake le Lun 11 Aoû - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
neutral


avatar

› inscription : 28/07/2014
› hiboux postés : 285


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Mer 6 Aoû - 16:27

Tu avances dans les rues du chemin de traverse à pas de félin, filant les murs de brique et te dissimulant dans une allée sombre dès que tu en as l'occasion. La dernière chose dont tu as besoins, en tant que membre de l'ordre, c'est d'attirer l'attention sur toi, ce pour quoi tu es habituellement douée - les grandes demi-vélanes ne passent pas inaperçues, de nos jours. Tu n'as repéré aucun reponsable de l'éminente attaque jusqu'à maintenant, et même si tu met ça sur le compte de ton arrivée récente, tu ne peux t'empêcher de te demander si quelque chose va vraiment se produire ou si ton oncle Harry n'est pas devenu un peu paranoïaque. Fausse alerte ou pas, tu as choisis de ne pas ignorer l'appel de l'ordre, même si cela te fais manquer un match considérablement important qui devait avoir lieu cet après-midi. Tu n'as pas peur d'être réprimandée par ton capitaine, tu es plutôt douée dans l'art de faire les yeux doux. Mais tu détestes ne pas participer à ce qui pourrait se terminer par une autre victoire des flèches d'Appleby. Ravalant ta négativité, tu continues à te promener, espérant repérer d'autres membres de l'Ordre. Peut-être ont-ils remarqué quelque chose, ou peut-être en savent-ils un peu plus sur ce qui se trame. Alors que tu files une énième allée, tu crois aperçevoir le chatoiement d'une chevelure rousse dans ce qui semble être une bonne cachette. Tu ne l'aurais pas remarqué si tu ne te tenais pas toi-même dans l'ombre. La silhouette recroquevillée - ou plutôt, les deux silhouettes - te semblent vaguement familières et une partie de toi veut croire qu'il s'agit d'alliés. Par précaution, cependant, tu cesses d'avancer. Ça pourrait tout autant être des ennemis. Tu recules légèrement avant de t'accroupir contre un mur, décidant que de toute façon, tu es assez près de Gringotts pour ne rien manquer de l'action. Encore faudrait-il qu'il se passe quelque chose, tu songes, les doigts crispés sur ta baguette de sycomore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 28/07/2014
› hiboux postés : 414


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Mer 6 Aoû - 20:33

Trouver cette cape d'invisibilité était la meilleure chose qui lui soit arrivée depuis longtemps. Il jouissait d'une sécurité indéniable qui lui donnait plus de courage encore pour les évènements à venir. Posté dans la rue, inexistant aux yeux des autres, Ted observait avec un mélange de crainte et d'excitation la foule passer devant lui en veillant que personne le bouscule. Les Mangemorts allaient-ils attaquer, ou tout ça n'était que rumeur ? Un peu d'action lui ferait du bien ; malgré tout Teddy savait que ce n'était pas un jeu, et que les enjeux étaient réels ... Et humains. Depuis sa cachette magique, il avait une vue imprenable sur celui qu'il considérait comme son frère, James, et Maelys Weasley. Cette fille qui le rendait fou, qui avait le don de le faire sortir de ses gonds en quelques secondes à peine. Ted aurait pu se rapprocher d'eux, leur signaler sa présence et son soutien, mais ils attireraient plus encore l'attention sur eux. On se méfiait des regroupements de sorciers comme de la peste. Des dizaines de questions l'empêchaient de se concentrer pleinement sur le moindre détail suspect de son entourage. Qui serait dans le camp inverse ? Zabini ? Ou pire, Avery ? Certainement, cette dernière ne perdrait pas une telle occasion de blesser quelqu'un. Pourrait-il leur faire du mal, lui ? Teddy s'en pensait incapable, et pourtant il n'aurait aucun choix. C'est la guerre, Ted,, se réprimanda-t-il. Il l'avait voulu, alors que rien ni personne ne l'avait forcé à rejoindre l'Ordre. Ce jour-là, il avait accepté que sa vie soit une suite infernale de sacrifices. Ça avait néanmoins commencé bien avant qu'il ne soit en âge de prendre des décisions puisque le premier des sacrifices avait été d'être un foutu orphelin, de voir ses deux parents tomber le même jour. Que perdrait-il, la prochaine fois ? Qui perdrait-il ? Et est-ce que ça valait vraiment la peine ? Aucune de ces questions ne semblaient trouver de réponse. Et dire qu’il aurait pu être tranquillement dans son grand bureau de Poudlard, à corriger les premiers devoirs de l’année des élèves ! Teddy soupira discrètement et s’appuya contre le mur, en attendant la moindre trace d’action. Quoi qu’il soit sensé se passer, ni les Mangemorts ni l’Ordre n’étaient très pressés d’agir. Il commençait même à avoir chaud, sous la cape d’invisibilité. Mais se dévoiler au reste du monde, c’était perdre un avantage certain sur les alliés comme sur les ennemis. Il allait devoir prendre son mal en patience, bien que la patience ne soit pas la plus grande des qualités de Ted Lupin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deatheater


avatar

› inscription : 31/07/2014
› hiboux postés : 1121


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Jeu 7 Aoû - 13:29


1er topic commun
panique à gringotts






synopsis
BANQUE GRINGOTTS - 6 SEPTEMBRE 2030 - 14H05

Cette mauvaise impression qui ne te lâche pas, tu n'oses pas trop regarder autour de toi de peur d'éveiller l'attention des passants. Il est l'heure. Ta baguette est à portée de main, mais pas encore sortie. Tu avances vers la banque, une démarche nonchalante et pourtant assurée. Tu pousses les portes de la célèbre banque qui se referme sous ton passage dans un bruit de fracas. Tu fais quelques pas et marque une pause. Un sourire vient fendre tes lèvres alors que tu pointes ta baguette vers le plafond. Flambios Le sortillège est à peine murmurer. Tu fais quelques pas alors qu'un fil enflammée s'échappe de ta baguette. Il t'a suffit de la faire glisser de ta manche. Tu diriges le feu sur les différents bureaux, embrasant les parchemins en un instant. Tu adores cette sensation de contrôle. Oui, c'est toi qui contrôle la situation. La terreur qui ampli les lieux. D'autres mangemorts font également leur entrée. l'un d'un lache un des Marécages Portables commercialisés par George Weasley. Quel ironie du sort. La création se retourne contre son créateur. Tu continues d'avancer, menaçant de ce fouet de flamme tout ceux qui s'aviserait d'approcher. Tu lances un regard vers la porte. ce mauvais présentement persiste. Et si James et Maelys n'avait pas été là par hasard? Et si vous étiez pris au piège? Hm... Tu as d'autre tour dans ton sac. Dans ce genre d'attaque, il faut toujours prévoir une porte de sortie. Tête brûlée? Oui, mais pas inconsciente.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 28/07/2014
› hiboux postés : 291


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Dim 10 Aoû - 9:13


topic commun
(panique à gringotts).

La réponse de James se fit attendre, me faisant à nouveau soupirer, d'agacement cette fois. Même si je l'adorai, des trois Potter, c'était celui qui était le plus moralisateur, celui qui n'hésitait pas à pointer du doigt mon attitude peu sérieuse en ces temps troublés. Sujet de discorde entre nous. Finalement, il entreprit de me répondre pour me rassurer sur la présence d'autres membres de l'Ordre, même si je ne les avais aperçu quoique...Il me semblait avoir vu une chevelure blonde disparaître dans une ruelle, un visage qui m'était familier, mais je n'étais pas certaine. J’acquiesçais donc avant qu'il me fit part de ses inquiétudes concernant une probable attaque qui se déroulerait aujourd'hui. Je jetais un rapide coup d'oeil vers la banque. Un mauvais pressentiment compressa mes entrailles. Doucement, je serrai le bras de James, un geste qui se voulait rassurant. « Même si il se passait quelque chose, on arrivera à les arrêter à temps. » murmurai-je, sûre de moi, du moins, voulais-je le laisser paraitre.. Je relâchais son bras avant de mirer les alentours à la recherche d'une quelconque silhouette familière, parce que ce sentiment que j'avais ressenti quelques minutes plutôt était entrain de grandir en mon être. « Ecoute James, je vais aller jeter un coup d'oeil aux alentours, pour voir si il n'y a pas d'autres membres de l'Ordre ou quelques personnes qui peuvent sembler suspectes. Si il y a un souci, tu sais quoi faire de toute façon. » Abandonner mon cousin ne me plaisait guère, mais j'avais besoin de me dégourdir les jambes et puis nous serions plus efficaces chacun de notre côté, pour resserrer ainsi l’étau autour de mangemorts qui seraient venu pour semer le trouble. Je lui fis un clin d'oeil malicieux avant de frôler le mur pour rejoindre une autre ruelle adjacente qui se trouvait derrière la Banque de Gringotts. Je traînais exprès à l'arrière, faisant semblant de regarder les quelques bâtisses, les mains dans les poches de mon blouson, mes doigts serrant avec force le bois de ma baguette en l'attente d'un mouvement qui pourrait s'avérer suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Dim 10 Aoû - 21:35

L'ombre de la silhouette fine de la jolie française traverse routes, pelouses et trottoirs à une vitesse fulgurante, laissant derrière elle un courant d'air frais et léger. Les cheveux dans le vent, les yeux fixés devant elle, le visage balayé par la brise matinale, Laïla court dans les rues de Londres. Elle court parce qu'elle a toujours aimé ça, elle court parce que ça lui fait du bien. Être seule et stopper le libre court de ses pensées. Et cette mélodie au rythme entrainant raisonnent dans sa tête, lui hante l'esprit si bien que non, elle ne pense plus à rien. Et ça lui fait du bien. Laïla a toujours adoré cette sensation d'être coupée du monde lorsqu'elle traverse à pied ce quartier de la capitale anglaise qu'elle apprécie. Quitter le quotidien, le travail, l'appartement, les problèmes professionnels, les cigarettes, quitter tout ce qui pouvait la tourmenter. Et enfin elle se sentait bien. Comme une renaissance, comme un espoir vain. Elle prend à gauche et s'engage dans la rue menant au Chemin de Traverse. Habituée à fréquenter la rue sorcière, aujourd'hui, elle souhaite s'acheter une nouvelle robe de sorcière, qui lui a tapé dans l’œil dans la dernière revue qu'elle a feuilleté. Retirant ses oreillettes, elle attrape sa baguette magique, coincée dans son pantalon, et récite cette formule devant ces briques sacrées. Le Chemin de Traverse est animé, aujourd'hui, à son plus grand bonheur. Laïla aime lorsqu'il y a du monde, et cette impression d'une communauté soudée. Mais aujourd'hui, c'est différent. Une atmosphère étrange règne, mais elle ne saurait la décrire. Un pressentiment, des murmures incessants qui sifflent à ses oreilles. Sa raison la tourmente. Peut-être devrait-elle partir. Et elle songe à nouveau à ce vêtement, et s'élance dans l'allée. Soudain, elle trébuche et bouscule quelqu'un. « Excusez-moi, je suis désolée ! »
Revenir en haut Aller en bas
order of the phoenix


avatar

› inscription : 24/07/2014
› hiboux postés : 1877


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Dim 10 Aoû - 23:00

Après un nouveau soupir de Maëlys, les rôles s'inversent tandis que c'est elle qui tente de te rassurer en t'assurant qu'en cas d'attaque, l'Ordre serait là pour sauver la mise. Elle n'a pas tort, et tu acquiesces en direction de ta cousine. Tu n'as pas l'habitude d'entendre Maëlys parler avec tant de sérieux, mais cette attitude te permet de chasser certains doutes qui te rongent depuis ton réveil. Puis Maëlys décide de partir de son côté, pour couvrir plus de terrain, et tu te retrouves seul. Un nouveau sentiment de panique semble vouloir prendre possession de toi, mais tu le combats. Tu décides alors de bouger toi aussi, de te rapprocher de la banque. La foule est dense dans la rue, il t'est donc difficile de t'y déplacer, si bien que tu manques de trébucher de nombreuses fois, décidément, ta maladresse légendaire ne te laissera jamais de répit. Une fois devant l'imposante porte, tu marques un temps d'arrêt. Tu penses à Lily, qui doit se trouver dans les parages, peut-être accompagnée d'Albus, si ce dernier a bien daigné venir. Mais tu chasses rapidement leurs visages de ton esprit, et tu franchis la porte. Tu te retrouves alors face à un capharnaüm comme tu n'en avais pas vu depuis la Salle sur demande de Poudlard. Tu avais eu raison de t'inquiéter toute la journée. A peine as-tu pénétré dans la banque que tu te jettes au sol pour éviter des flammes, probablement le sortilège Flambios. Tu te réfugies derrière un comptoir, et tente de faire le point. Mais l'adrénaline t’empêche de penser raisonnablement. Tu te relèves, lentement, et plisses les yeux car la fumée menace de t'aveugler. Tu aperçois une silhouette noire, puis deux, puis une bonne dizaine. Des Mangemorts. Tu sors ta baguette, qui était jusqu'alors restée cachée dans la poche arrière de ton jean. Tu la pointes vers le premier Mangemort qui entre dans ton champ de vision : « Petrificus totalus ! ». Un de moins. Au suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 28/07/2014
› hiboux postés : 414


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Dim 10 Aoû - 23:22

Ça commençait. Enfin. Ou malheureusement. Le cœur de Teddy s’emballa dangereusement, tandis que s’élevaient les flammes dans la banque. Il s’élança d’un pas rapide, mais fut rapidement coupé dans son élan par une jeune femme aux longs cheveux blonds et au regard d'azur qui le percuta de plein fouet. Caché sous sa cape, elle ne pouvait pas le voir. Ted grogna et lâcha : « Va-t’en d’ici bon Dieu, c’est dangereux ! Rentre chez toi, met toi à l’abri. » Il frotta son coude et s’élança de nouveau sans un regard en arrière. Il ne la connaissait ni d’Eve ni d’Adam, et n’avait pas le temps pour des civilités, ni même de lui faire comprendre qu’il n’était pas un fantôme.  Empêcher une catastrophe et des victimes inutiles était de son devoir. Il gravit les marches aux côtés de James qui ignorait totalement sa présence et s’enfonça dans la pièce. La fumée était si épaisse que ça brûlait les yeux, piquait la gorge, brouillait les sens. Ted détestait le feu. Les flammes dansèrent devant son regard gris l’espace de quelques secondes, après quoi il réagit brutalement. Il sortit sa baguette et entreprit de s’attaquer aux silhouettes encapuchonnées en veillant de ne pas perdre sa propre cape d’invisibilité. C’était à la fois un atout et un handicap certain : il ne pouvait pas se mouvoir comme il l’entendait, ça le ralentissait. L’homme poussa un grognement agacé en évitant de justesse un sort destiné à la personne derrière lui. Tout était si confus ! Les sortilèges fusaient en tout sens, on ne savait pas contre qui l’on se battait ! « Stupefix ! » lança-t-il en pointant sa baguette vers un Mangemort sur le point de s’en prendre à James, plus loin. Qui se cachait derrière cette longue cape noire ? L’appréhension s’empara de lui ; Ted détestait ça. Et si c’était elle ? Non, il ne fallait pas y penser. Tant mieux si c’était elle, en espérant qu’elle meure. Il se jeta de toutes ses forces contre un autre Mangemort qui tomba au sol. Finalement, il aurait donné cher pour être ailleurs plutôt qu’ici. Être à Poudlard. Ou dans le jardin de la maison d’Andromeda. N’importe où plutôt qu’ici, aux proies à une fumée étouffante, à une peur et une excitation violentes.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Lun 11 Aoû - 14:03


Tes yeux bleus se détachent des lignes du journal pour venir observer les alentours. Sans vraiment en connaître la raison, tu ressens comme un malaise inexpliqué. La foule reste dense, mais les regards sont inquiets, comme si l’on pouvait prédire une catastrophe éminente. Tu fronces les sourcils et reposes les yeux sur le papier entre tes doigts, tout en buvant une gorgée du verre que t’a déposé le serveur une minute auparavant.
Ton attention est une nouvelle fois interrompue par une voix. Un cri, il te semble, bien que d’ici, cela pourrait être n’importe quoi. Tu passes le regard sur la rue, observant les lieux d’un œil de lynx. Un sourire s’installe sur ton visage lorsque tu tombes sur cette chevelure blonde si familière. Tu déposes un billet sur la table et te lèves, sac et canne en main, pour aller dans sa direction. Tu la vois s’arrêter brusquement au milieu de la rue, le regard un peu perdu, cherchant quelque chose que tu ne voyais pas toi-même.
— Laï, dis-tu en posant une main sur son épaule.
Lorsqu’elle se retourne, son visage te calme un peu, même si l’ambiance alentour te rend légèrement nerveux. Elle a toujours eu ce pouvoir sur toi, depuis votre plus jeune âge. Malheureusement, il te semble qu’elle-même n’est pas très en confiance à cet instant.
— Qu’est-ce qu’il t’arrive ? tu demandes en scrutant ses traits tirés.
Ton regard tourne autour de la rue, puis tu le poses sur Gringotts qui te semble étrangement agité. La porte entrouverte laisse entendre des voix haut-perchées et les cheveux sur ta nuque se dressent ; quelque chose se prépare, tu le sens.
Revenir en haut Aller en bas
deatheater


avatar

› inscription : 28/07/2014
› hiboux postés : 241


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Lun 11 Aoû - 15:06

Pas un seul instant elle n'avait hésité à répondre à l'appel, celui du Maître. La pratique et l'adrénaline qui en découlait lui manquait terriblement après ces quelques derniers jours où elle avait été tenue à l'écart. Une mesure prise par sa figure paternelle, très vite mise au courant de cette nuit où l'Ordre avait manqué de peu de mettre la main sur elle. Une erreur de sa part que son père s'était empressé de sanctionner. Ses sourcils se froncent alors qu'elle se presse de dissiper cette pensée. La mission. Elle devait se concentrer sur elle, seulement sur elle. Rien à cet instant n'était plus important que la concrétisation de l'ordre qu'ils avaient reçus de sa part. Une directive qu'elle allait prendre plaisir à exécuter. Cependant, avant de passer à l'action, elle avait dû faire preuve de patience. Les minutes semblaient durer une éternité tandis qu'elle fixait le cadran argenté de sa montre reposant sur son poignet. Un léger grognement exprimant sa frustration s'échappe de ses fines lèvres. Jamais la patience n'avait été son fort, la belle étant habituée depuis ses plus jeunes années à voir le moindre de ses désirs s'exaucer en un claquement de doigt. Une habitude qui n'était pas de mise ce jour-là, l'obligeant à prendre sur elle pour ne pas s'engouffrer dans un élan d'impulsivité à l'intérieur de la célèbre banque sorcière. Tâchant d'apaiser ce sentiment qui menaçait de faire brusquement surface, elle prit l'initiative de jeter un coup d'œil dans la rue bondée de monde. Les minutes défilent tandis que son regard vagabonde sur chaque personne arpentant le Chemin de Traverse. Parmi eux, elle en était certaine, des impurs se promenaient tranquillement. Cette seule pensée lui suffit à lui donner la nausée alors qu'elle peste à nouveau. Un vague regard vers sa montre lui suffit alors pour esquisser un sourire. Il est l'heure. L'heure de marquer les esprits, de troubler cette tranquillité qui lui donne envie de vomir. L'heure. Sa silhouette disparaît de la noirceur de la ruelle qu'elle occupait depuis une éternité, se mouvant rapidement et agilement parmi la masse avant de s'approcher de l'imposante façade de Gringotts. D'autres sont déjà présent à l'intérieur, les flammes qui s'échappent de la gigantesque porte l'en informe. Une nouvelle qui la ravie davantage. S'emparant rapidement de sa baguette qu'elle enlace de ses fins doigts, elle entre à l'intérieur. Sa cape sur les épaules, son masque dissimulant son visage, elle ne perd pas un instant pour pointer sa baguette sur le premier sorcier n'arborant pas les accoutrements traditionnels des fidèles du Mage Noir. « Sectumsempra ! ». Tuer n'était pas l'objectif principal de cette mission, mais provoquer la crainte oui. Aussi, elle n'avait pas la moindre crainte d'user des grands moyens. Blesser pour marquer. Pour tuer, malencontreusement bien sûr. Un sourire espiègle prend place sur ses lèvres alors qu'elle s'écarte brusquement dans un sursaut. Les traits de son visage se durcissent lorsqu'un autre fidèle se situant à ses côtés se fait violemment percuter par un sort semblant sortir de nul part. La fumée qui se dégagent des flammes trouble ses sens, pourtant elle n'y prête que très peu d'attention. Des sorts sifflent à ses oreilles alors qu'elle se presse d'en formuler tout autant. Peu lui importait la nature des victimes de ses sorts, employés, innocents, membres de l'Ordre ou même lui peut-être. Elle s'en fichait. La mission se devait d'être exécutée, correctement. Là, était toute l'importance.


Dernière édition par Idryss Avery le Mer 13 Aoû - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 06/08/2014
› hiboux postés : 156


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Lun 11 Aoû - 17:13

C'était une occasion exceptionnelle. Aoife nécessitait cet argent, et je n'avais trouvé mieux que de filer à Gringotts pour lui déposer ce qu'on s'était conclu être un « emprunt » malgré nos deux caractères plus que bornés, lors de ma pause. Il m'avait fallu une bonne dizaine de minutes avant de me retrouver devant l'un des aimables gobelins. Je lui expliquais promptement, clairement, ce que je souhaitais, et sa plume grinçait sur le morceau de parchemin, sa voix cinglait parfois quelques interrogations, sa bouche était éternellement étirée de ce rictus désagréable. Et bientôt, le parchemin prit feu. Ainsi qu'une multitude d'autres documents. La cohue s'installa, le bruit s'intensifia. Sachant demeurer calme et alerte dans les situations d'urgence étant donné mon métier, je balayais le grand hall du regard. Une attaque. Un marécage portatif s'imposa à mes pieds, je m'en reculais vivement, puis finissais par attarder mon regard sur un minois qui m'était si familier. Dyan. Je percevais quelques étincelles glisser de la manche de sa robe de sorcier. Vraiment ?! Et bien vite, les sortilèges fusent, des feux d'artifice de toutes les couleurs. Je me sens bousculé et évite de justesse un jet émeraude. Je finis par trouver refuge près d'une mère et sa fille et extirpe ma baguette magique, lançant un enchantement de protection sur nous trois, qui réduit juste à temps un sortilège manifestement mal visé. La fumée nous envahit déjà, et à l'explosion suivante, je réalise que je suis dorénavant seul. Mon bon sens me hurle de tenter de trouver un moyen de sortir de cette banque prise d'une véritable bataille, mais je ne peux m'empêcher de m'interroger sur le sort de Dyan. Je veux en savoir plus, je veux connaître ses raisons pour se trouver ici, pour mettre en œuvre sa magie afin de participer à une attaque si violente, si injuste. Je crée un nouveau bouclier magique. Et j'ai l'impression d'être en enfer, quasiment encerclé de toutes ces flammes, de cette fumée étouffante, des dégâts débutant leur chute aléatoire au travers du large endroit, de ces éclats magiques incessants perçant des nuages sombres de guerre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 06/08/2014
› hiboux postés : 236


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Lun 11 Aoû - 17:37


1er topic commun
panique à gringotts






synopsis
BANQUE GRINGOTTS - 6 SEPTEMBRE 2030

Tu serres la liasse de gallions dans ta poche, ta petite fortune amassée à danser nu sur scène, autant dire que tu n’es pas fière de cet argent mais ça permet de te payer tes remontants. Aujourd’hui jour de paie comme à ton habitude tu te rends dans cette stupide banque sorcière que tu exècres, mais tu sens une atmosphère différente, pesante. Tu balayes la salle du regard puis tout va très vite, des sorts fusent à droite puis à gauche sans que tu ne comprennes grand chose, en même temps tu ne comprends pas souvent les choses, ton cerveau trop ankylosé par les drogues que tu prends. Tu soupires alors qu’un sort te passe sous le nez mais tu te demandes si tout ceci n’est pas encore le fruit de ton imagination, une petite blague que ta gentille maladie de tarée te donne pour te distraire. Sympathique. Ton regard céruléen aperçoit au loin un visage que tu connais bien, une jeune femme à la peau basanée occupée à jeter des sorts à outrance. La voilà ta preuve. Décidément ta folie s’est surpassée cette fois-ci et elle est toujours là elle, ton alter-ego imaginaire. Tu restes planté au milieu ne craignant même pas de te prendre un sort, ne réalisant absolument pas l’ampleur et la réalité de la chose. Tranquillement tu sors une cigarette de ta poche pour l’allumer, quittes à sombrer autant y aller en sautant. Tu observes cette scène de chaos comme tu regarderais un film, essayant de comprendre qui appartient à qui, te demandant comment cette fois-ci tu avais fait pour rendre les choses si réelles. De la poussière de plâtre finit par te tomber dessus des résultats d’un sort raté« Ah génial de mieux en mieux » tu secoues la tête pour retirer la poudre de tes cheveux ébènes attendant sagement que toute cette merde se termine pour que tu puisses déposer ton argent, recrachant la fumée de ta cigarette dans un nuage blanc plantée en plein milieu de la banque.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 01/08/2014
› hiboux postés : 944


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Mar 12 Aoû - 12:27

Il doit se passer quelque chose. C'est ce qui a été affirmé par Harry Potter, information venant d'un espion. Mais il ne va peut-être rien se passer. Peut-être. Myra est entré à Gringotts, prête à agir si une attaque des mangemorts devait survenir. Une attaque qui n'aura probablement aucun but réelle ou utile, aucun autre but que celui de mettre la pagaille, d'effrayer les esprits et de montrer que les mangemorts existent toujours. Ils existent toujours. C'est une vérité, un fait. Mais ils ne se sont pas encore montrés, pas suffisamment pour que la terreur règne dans le coeur de chaque sorcier, pas de la même façon qu'à l'époque où Voldemort faisait régner la terreur que jamais et où Harry Potter était un adolescent. Cette époque est révolue. Voldemort a perdu, Harry Potter a gagné, les mangemorts ne sont plus rien. Après toutes ces années, ils sont toujours incapable de le comprendre. La guerre a eu lieu et ils l'ont perdu et doivent l'accepter. Se battre contre ne changera pas la vérité, aussi dure soit elle pour eux. Il faut l'accepter, il faut qu'ils l'acceptent, le monde n'est pas devenu ce qu'ils auraient voulu, il est ce qu'il devait être, quelque chose entre la paix et le bonheur, loin du meurtre. Et puis là, alors qu'elle s'est posé dans un coin de Gringotts, attendant qu'un éventuel quelque chose arrive, Myra voit les mangemorts. C'est le chaos, les sortilèges fusent. A quoi bon? Les mangemorts veulent simplement terrifié, ce qui est fait, ils ont eu ce qu'ils voulaient mais doivent espérer pouvoir faire quelques morts, la mort d'un Potter ne leur serait sans doute pas inutile. « Stupéfix! » vise t-elle sur un mangemort, puis sur un autre. Derrière les masques, il pourrait avoir un de ces anciens camarades de classes, même un ami. Et pourtant, elle n'hésite pas à leur lancer des sortilèges. Elle ne va pas s'arrêter sous le prétexte qu'elle peut en connaitre un. En sachant qu'ils n'hésiteront pas à s'en prendre à elle. L'amitié à ses limites. Les sortilèges vont continuer à fuser encore un petit moment. Elle croise le visage de son meilleur ami, Cian, caché derrière un bouclier magique, ce ne sera pas longtemps suffisent. « Sectusempra! » vise-t-elle sur un mangemort qui s'apprêtait à s'en prendre à Cian, voire à le tuer, non loin d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 24/07/2014
› hiboux postés : 1877


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Mer 13 Aoû - 9:27

Après un énième soupir d'agacement, tu te baisses pour éviter un sortilège fusant vers ta personne. Dans cette fumée étouffante et aveuglante, tu ne distingues pas le lanceur. Mais tu pestes intérieurement, et te réfugies à nouveau derrière un comptoir. Quelques secondes après, celui-ci explose et tu te protèges le visage du mieux que tu puisses. Tu sens l'odeur du sang provenant d'un de tes coudes, mais ce n'est rien, tu ne jettes même pas un œil à ta minime blessure. Non loin de toi, tu entends une voix familière : « Stupefix ! », mais dans le chaos qui règne dans la Banque, du moins ce qu'il en reste, tu n'arrives pas à repérer Teddy, dont tu as sans aucun doute reconnu la voix. Tu es désormais totalement à découvert, vulnérable, et tu détestes cette sensation d'impuissance. Tu inspires un peu trop de fumée, ce qui manque de te faire tourner de l’œil. Tu t'agrippes au premier objet que tu touches, et tu en profites pour te protéger d'un bouclier magique dont tu ne prononces pas l'incantation à voix haute. Tu t'offres quelques minutes pour te remettre, respirant à grandes bouffées. Revigoré, tu te lances à nouveau dans la bataille. C'est alors que tu te retrouves nez-à-nez avec un masque de Mangemort. Il s'agit d'une femme très certainement, tu le vois à sa posture et à sa taille fine. Tu as le sentiment désagréable de la connaître, du moins de vue, et tu déglutis difficilement. Vos yeux se rencontrent, et tu lances un sortilège informulé : « Stupefix ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deatheater


avatar

› inscription : 31/07/2014
› hiboux postés : 1121


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Mer 13 Aoû - 12:50


1er topic commun
panique à gringotts






synopsis
BANQUE GRINGOTTS - 6 SEPTEMBRE 2030 - 14H05

Les évenements prennent une tournure qui ne te plaisait pas du tout. Tu bascules ta frimousse en arrière, prenant une inspiration profonde. Que faire? Tu ne te vois pas prendre la fuite. Les mangemorts présents ne tarderaient pas à te considéré comme une traître et Merlin seul sait ce qu'ils sont capable de faire au traître. Tu ne veux pas non plus te confronter à eux. Tes amis. Tu passes une main contre ton front. Ça t'fout la migraine de réfléchir. Tu as toujours ta baguette à porté de main. P*tain allez, soit courageuse, fait ce que tu as à faire et arrêtes de te retourner la question dans tout les sens. Hm. Ton regard se porte sur les différents protagonistes. Ils sont attirés par une silhouette, immobile et déconnectée. Elle est là, au milieu de la foule. Les sorts l’effleurent mais ne la touche pas. Son visage est imperturbable, morne et vide. Liesa. Tu ne peux pas la laisser au milieu de ce bordel. Un bordel que tu as initié. Alors tu sors de ta planque et tu file vers elle, te contentant de parer les attaques qui menacent de te foutre à terre. Tu lui piques sa clope et lui saisis la main. Tu prends même le temps de lui sourire. Hey poupée, tu n'as pas envie de tout envoyer en l'air parfois? Tu la tires en arrière et comme pour accompagner tes paroles, ta baguette se lève vers le lustre. Tu utilises un sortilèges d'explosion. Informulée. le lustre vibre et s'écrase à quelques pas de vous. T'as fait d'une pierre de coup, parce que ce lustre, ils vous sert de barrage par rapport au reste du groupe. Tu te recroqueville derrière les débris, tenant toujours la main de Liesa, tu l'obliges à faire de même. Quelle journée pourrie. Ca te dis d'aller boire un verre après ça? Tu as à peine finti de parler que tu laisses échapper un cri de stupeur alors qu'un sortilège vient d'exploser à côté de toi. P*tain de merde. Tu n'as même pas vu que Cian est lui aussi pris au piège par cette foutue attaque. Tu jettes un coup d'oeil à Liesa. Elle fout un peu ton plan de repli à l'eau. Tu vas quand même pas prendre du polynectar devant elle... Quoi que. Elle a l'air complètement à côté de ses pompes, un peu plus que d'habitude.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deatheater


avatar

› inscription : 28/07/2014
› hiboux postés : 241


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Mer 13 Aoû - 15:21

Les sorts fusent, de toute part. Ils s'enchaînent, dans un rythme soutenu où tous sont prisonniers désormais. Cette mission ayant pour but primordiale de faire naître la crainte dans la population sorcière ferait également des victimes, Idryss en était certaine. Le moindre faux pas pourrait lui coûter, cela elle en était bien consciente. Tous ses sens en éveil, son regard ne cesse de divaguer entre chaque protagoniste de cette intervention prenant une allure de bataille. La fumée continue d'imprégner les lieux, sa gorge la démange désagréablement. Marquer les esprits et partir, vite. La belle ne comptait pas s'éterniser ici pour s'asphyxier. Déterminer, elle n'a besoin de faire que quelques pas pour se retrouver face à une nouvelle victime. Alléchante en plus de ça. Potter. Un sourire carnassier se dessine sur ses lèvres. Leurs regards se croisent tandis que son imagination carbure. Le blesser toucherait son entourage. Le toucherait lui. Décidément, elle n'avait jamais été aussi heureuse de croiser ce traître. Il semble deviner ses intentions alors qu'il lève sa baguette et décide d'être le premier à passer à l'attaque. « Protego. ». Qu'elle prononce, sans même s'exclamer. Un soupir, lasse, dépasse la barrière de ses lèvres. « Voyons Potter, tu peux faire mieux que ça. ». La provocation, elle aime tellement en user. Pourtant cette fois-ci, elle n'a pas envie de s'attarder en le poussant à bout. « Obscuro ! ». Cette fois, elle semble avoir atteint sa cible. Privé de son sens le plus nécessaire dans cette situation, elle est certaine de pouvoir prendre le dessus. Un rictus au coin des lèvres, elle s'avance et l'empoigne sans douceur par le bras. Elle a besoin de s'abaisser à plusieurs reprises pour éviter des sorts perdus, se fichant bien par contre que le brun ne se les prenne. Un peu à l'écart, elle le jette le plus brutalement qu'elle peut au sol. Un regard autour d'eux lui suffit pour observer qu'aucune personne ne semble s'intéresser à eux dans un premier lieu. Elle grimace, n'ayant toujours pas croisé celui qu'elle attendait particulièrement. Peut-être qu'il avait prit peur, ce lâche. Pas très surprenant. « Je crois que tu t'es attaqué à la mauvaise personne, mon gars. ». Elle laisse son agacement s'exprimer dans le timbre de sa voix, l'ambiance bourdonnant dans ses oreilles ne l'apaisant aucunement. « Regardez moi ce visage... Je vais te l'arranger. ». Un rire mauvais lui échappe alors qu'elle pointe sa baguette sur ce dernier. Le blesser, physiquement. De quoi s'attirer les foudres d'une bonne dizaines de personnes. Pourtant, ce n'était la colère que d'une qu'elle souhaitait attiser. « Diffindo. ». Une plaie barre désormais sa joue, un flot couleur rouge vermeil ne tardant pas de s'y écouler. Une chance pour lui, elle ne faisait pas preuve de tant d'agressivité qu'à son habitude. Non, cette rage, elle la garde enfouit pour lui. Il n'allait pas tarder à faire irruption, c'était une certitude. Tel un chien accourant au pied de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
order of the phoenix


avatar

› inscription : 28/07/2014
› hiboux postés : 414


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Mer 13 Aoû - 17:08

Teddy n’arrivait plus à voir James, ni Maëlys, ni l’ennemi. En fait, il ne voyait plus grand-chose. Il tenta d’éviter le lustre de cristal qui s’écroula du plafond en sautant sur le côté de justesse. Le bruit fut terrible, grinçant, désagréable. Il serra les dents, et chercha cette fois à échapper à la fumée en bousculant une nouvelle silhouette encapuchonnée qui parut bien surprise d’être projetée au sol sans avoir été touchée par le moindre sort. Mais Ted n’eut pas le temps de s’amuser de ce petit tour de passe-passe auquel il aurait pu devenir accro, car à cet instant précis il avait autre chose en tête. James. Il crut que son cœur allait cesser de battre. Son frère était dans un sale état. Il fallait qu’il réagisse. La peur s’empara de son être entier, dévorante, paralysante. Un. Jamais Ted ne laisserait quiconque faire du mal à ce garçon qu’il considérait comme sa famille. Deux. Pourquoi ne se levait-il pas ?! Trois. Teddy savait qui était le Mangemort sous cette cape couleur de ténèbres, derrière ce masque. Quatre. Il le ressentait. C’était elle. Il allait la tuer. Cinq. Cinq secondes. Ted Lupin ne laissait jamais la peur l’envahir plus de cinq secondes. Il en devenait alors maître, et reprenait sa route. C’est avec regret et désespoir qu’il laissa tomber la cape à ses pieds, laissant apparaître son corps svelte et ses traits durcis par la colère. Cheveux en bataille et yeux aussi sombres que la nuit, son apparence était témoin de ses émotions. Un des avantages – ou des inconvénients – des métamorphomages. Elle allait payer ce qu’elle était en train de faire. Il leva sa baguette et lança : « Hé, toi ! » Il esquissa un sourire amusé, sachant parfaitement que l’attention de la jeune femme se détournerait de James. Elle connaissait sa voix, et il ne faisait aucun doute que c’était une provocation à son égard que de s’en prendre à un Potter. « Aguamenti. » lança-t-il brusquement. Un gigantesque jet d’eau s’échappa de sa baguette et fonça droit sur elle, la projetant contre le mur plus loin que James. Il éclata de rire en la voyant s’écrouler au sol, alors que la situation n’avait rien d’amusant. Sa main tremblait, son cœur tambourinait dans sa poitrine ; Il n’avait aucune envie de la blesser. De lui faire du mal. Elle souffrait déjà assez toute seule. Mais elle s’en était pris à la mauvaise personne, et elle allait le regretter. Teddy pointa ensuite sa baguette en direction de James, auquel il lança un sort de Désillusion. Ainsi, elle ne le verrait plus. Plus personne ne le verrait pour le moment, et il était libre d’attaquer ou de s’enfuir, vu son état. Il lança un coup d’œil inquiet autour de lui et pointa de nouveau sa baguette dans sa direction. « La prochaine fois que tu t’attaques à l’un de mes proches, je te tue de mes propres mains. » gueula-t-il. Il fit quelques pas en arrière et s’élança vers la sortie de Gringotts. Qu’était-il en train de faire ? Cette attaque était peine perdue, c’était une catastrophe. Et au lieu de sauver ses amis, sa famille, il espérait éloigner l’ennemie des lieux. Il espérait qu’elle le suive. Au moment de transplaner, une main se referma sur son bras et il sut qu’il avait gagné.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 06/08/2014
› hiboux postés : 236


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Jeu 14 Aoû - 8:14


1er topic commun
panique à gringotts






synopsis
BANQUE GRINGOTTS - 6 SEPTEMBRE 2030

Tes yeux céruléens balayent la pièce d'un regard détaché, indifférent. Tu expulses la fumée de ta cigarette tandis qu'un sort te passe à ras des cheveux, les faisant légèrement bouger. Tu regardes les gravas de plâtre s'écraser sur le sol, les explosions et les sorts en tout genre fuser à droite à gauche, plantée au milieu de ce chaos que tu penses imaginaire. Tu es épuisée par toute cette agitation créée par ton esprit malade. Puis tu sens quelque chose te retirer la clope des lèvres et attraper ta main, elle est là elle aussi. Ta nymphe de débauche te regarde en souriant l'air de rien en tirant sur ta main. « Hey ! » faible supplique alors que tu te retrouves mise à l'écart tandis qu'elle envoie un sort sur un lustre derrière vous, l'écrasant au sol. Décidemment ton esprit devient soit de plus en plus balaise, soit de plus en plus malade. Peut-être que ta maladie se développe après tout, comme un cancer. Tu pousses un soupire de mécontentement quand ton hallucination préférée te force à t'asseoir par terre, t'aimes pas ce jeu, tu préfère quand vous vous niquez la tête ensemble. Tu écoutes vaguement sa proposition de picoler et un léger sourire naît sur tes lèvres. Là tu la retrouves. « Ouep » le sort qui frappe à côté de vos têtes ne te fait même pas tressaillir alors que tu cherches dans ton sac une fiole que tu bois. Le liquide alcoolisé te brûle la gorge alors que tu le tends à ton alter-ego «Tiens. Putain c'est bon ça me gonfle là ! » Tu finis par te relever, ignorant toujours les sorts alors que tu traverses de nouveau la banque en direction des guichets. Tu ne vois pas de gobelins prêt à te servir et ça ne fait qu'attiser ta colère. Merde pour une fois que tu as des sous à foutre dans cette pompe à fric. « Hey oh les faces de...» mais tu ne termines pas ta phrase, quelque chose te touche au bras t'arrachant un cri de douleur. Une onde de choc traverse ton corps alors que tu portes ta main sur ton bras en sang. Merde ça c'était jamais arrivé, tu ne peux pas créer la douleur. La vérité te frappe en plein visage alors que tu te retournes balayant avec plus de réalisme la pièce. Des visages te semblent alors plus familier. Potter à terre, un autre homme que tu vois souvent a la boîte s'éclipser avec une silhouette noir, Myra, Cian. « Bordel de m...» Un nouveau sort manque de te toucher alors que tu te laisses glisser au sol le long du comptoir, les larmes te brûlant les yeux alors que ton bras te fait affreusement mal. Est-ce qu'un jour rien qu'un seul Merlin va arrêter de faire de ta vie un enfer ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutral


avatar

› inscription : 06/08/2014
› hiboux postés : 156


MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   Jeu 14 Aoû - 16:28

Ne pas prendre part à ce conflit, tel était le credo des McLaggen en ce moment. Famille d'opportunistes, ne clamant guère leurs idéaux, leurs opinions politiques en public. En vérité, nous pensions davantage à notre survie, qu'à certains combats. Nous étions peut-être trop ouverts d'esprit, ou trop naïfs. Je ne voyais pas l'intérêt de me battre pour tout ça, en fait, souvent, je m'étais dit que rester neutre était mon choix favoris. Je ne voulais pas prendre part à ces atrocités. Je préférer démontrer ce que je souhaitais voir apparaître de nouveau dans ce monde par mon attitude neutre : la paix. Mais voilà que je me retrouvais coincé dans cet enfer, dans ces nuages putrides de haine, de rancœur, de fierté. Je reconnais Dyan, qui me crève derechef le cœur à lever sa baguette de cette manière. Puis les silhouettes de nombreux anciens camarades de classe, des patients que j'ai déjà traités, des sorciers à l'allure de gosses que je ne pensais pas connaître, des plus vieux qui faisaient inévitablement pencher la balance là où ils se trouvaient. Et des victimes, des gens comme moi qui n'avaient rien demandé. Je perçois leur détresse alors qu'ils cherchent un moyen de fuir la banque. Je croise le regard de ma meilleure amie Myra au moment où elle empêche un sortilège de me percuter de plein fouet, puis tout s'accélère. Un corps tombe dans mon champ de vision, se révulse, gémit. Je reconnais Liesa et l'attire vers moi, à mes risques et périls. Son bras est en piteux état, je cale sa tête entre mes mains, jugeant par son regard ahuri qu'elle est prête à tout, qu'elle n'a pas vraiment le contrôle sur elle-même. Je saisi de nouveau ma baguette magique et impose de nouveaux sortilèges de protection autour de nous deux. « Calme-toi Liesa, ça ira, je suis là. Je vais te sortir de là. » Comme j'avais déjà failli à te séparer de tes propres démons, comme j'avais déjà échoué à ton bien-être. Fais-moi de nouveau confiance, Liesa, et je te promets que tu le regretteras pas, donne moi cette seconde chance, j'en ai tellement besoin. Je lève les yeux vers Myra, m'assurant qu'elle se porte bien, puis vers Dyan, instinctivement, involontairement. Les deux femmes se battent encore, et je ne peux m'empêcher d'imaginer des scénarios obscurs le temps de quelques secondes, que je freine en me focalisant sur ceux qui tombent à terre, sur la volonté nouvelle de mettre en avant mes capacités de médicomage pour alléger les pertes. Je ne veux plus fuir, je veux aider les blessés. Et dans l'immédiat, surtout, aider Liesa. Je lève ma baguette, effectuant quelques sorts avec expertise pour immobiliser son bras puis apaiser sa douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: + TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ TOPICCOMMUN#1 : Panique à Gringotts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» Stressed Eric alias Eric la panique [Télé/Série animée]
» Sortie de Gringotts ... fracassante [PV Alan]
» panique sur le titanic
» [Thème 5] Panique au Ministère [Mis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RISE AND FALL :: no place like london :: le chemin de traverse :: la banque gringotts-